On ne sait pratiquement rien des VIIIème et IXème siècles. Au Xème siècle, les moines, les « compagnons de saint Berthuin », cèdent la place à des chanoines séculiers. Peut-être l’oratoire de saint Berthuin fut-il remplacé par une église plus grande.
Malonne, à ce moment, fait déjà partie de la principauté de Liège (un diplôme de 1006 en confirme un autre accordé en 980). Le culte de Berthuin n’y était guère à l’honneur. La sainteté des chanoines fort douteuse.

En 1147, Henri de Leyen charge Gauthier (ou Walter), frère d’Alexandre, évêque de Plock, tous deux originaires de Malonne,d'y fonder un monastère de saint Augustin.

Vers 1190, l’abbé Conon rebâtit un nouveau monastère, avec une église romane. Celle-ci fut dédicacée un 15 mai avant 1193. Le moine Grégoire l'enrichit de plusieurs sculptures. C’est lui qui, succédant à Conon, commanda au liégeois Jourdain la première châsse de saint Berthuin. La translation dans la nouvelle église eut lieu le 29 ou le 30 septembre 1202.

L’église romane subit ensuite quelques transformations gothiques qui se clôturèrent en 1295 par la consécration de deux autels. C’est de cette époque que date la pièce la plus précieuse de notre patrimoine, le Christ du Tombois.

Outre ce très précieux témoin du passé, de cette église romano-gothique, il nous reste quelques vestiges : les fonts baptismaux (non datés), trois chapiteaux romans, les panneaux et la porte de la chapelle baptismale, la croix processionnelle (1600) et la châsse d’Henri Libert (1601) dont il sera question plus loin, encore que ces deux derniers objets n’appartiennent plus à l’art gothique.

Un mot à propos de la chapelle baptismale. Elle est composée de panneaux de pierre en forme de flammes et montées sur un muret, et d’une porte à deux battants, en chêne sculpté et gardant encore des traces de polychromie. Elle fut réalisée entre 1523 à 1538.


Lire aussi:

  • Victor BARBIER, Histoire de l’abbaye de Malonne,Impr. Douxfils – Devaux, Namur 1984.
  • Hubert COLLEYE : Les églises successives de Malonne au pays de Liège, Bulletin de l’Institut Archéologique liégeois, T. 41, 1911, pp 187-222.
  • Pierre DUCARME, 698 Malonne 1998 son église abbatiale, Editions du CHAM, bulletin n°22, 1998.
  • Jean HOCKAY : Berthuin, une abbaye, un culte, Editions du CHAM, bulletin n° 23, 1999.

retour à la chronologie